Protéger un cycas du gel

Les cycas sont des plantes originaires des régions tropicales et subtropicales du monde. L’espèce la plus communément cultivée est Cycas revoluta. Cette plante aux allures d’un palmier se retrouve naturellement dans le sud du Japon (îles Ryukyu et Kyushu) et en Chine. Dans cette partie du monde, le climat est chaud et le gel hivernal est rare. La plupart des autres cycas poussent également sous des conditions semblables. C’est pourquoi ces plantes doivent être protégées en cas de fortes gelées.

À quelle température les feuilles gèlent ?

Les feuilles des cycas peuvent subir des dégâts dus au gel lorsque les températures descendes en dessous de zéro degré Celcius. Le feuillage du Cycas revoluta peut survivre à une exposition à -5°C si le froid est de courte durée. Mais entre -5°C et -10°C les feuilles peuvent geler.

Lorsqu’une feuille gèle, elle brunit après quelques jours. En effet, les tissus vivants ont été tués et la feuilles meure. Ces brûlures peuvent toucher une partie du feuillage ou lorsque le froid a été intense toute la feuille. Durant les vagues de froid particulièrement intense, il est possible qu’un cycas soit totalement défolié.

Que faire après le gel ?

Lorsque les feuilles sont brunes, on ne peut pas espérer les voir reverdir avec un quelconque traitement. Mais il ne faut pas les couper immédiatement.

Le feuillage contribue à protéger le cycas et si l’hiver n’est pas terminé, mieux vaut le laisser en place. Ce n’est qu’au retour des beaux jours que les feuilles pourront être coupées au sécateur.

Lorsque les chaleurs reviennent – en général à partir de la mi-mai ou du début du mois de juin – une nouvelle série de feuilles vont sortir du coeur de la plante. Un apport d’engrais aidera la plante à pousser durant l’été.

La plante est-elle perdue ?

Heureusement le tronc du cycas – que l’on nomme un stipe ou un caudex – est plus résistant au gel. Dans le sud de la France, de vieux exemplaires de Cycas revoluta prouve que des plantes cultivées dans de bonnes conditions ont résisté aux hivers les plus froids du XX ème et du XXI ème siècle : 1956, 1985 et 2012. Durant ces épisodes, le température est descendu jusqu’à -10°C dans certains endroits.

Comment protéger le cycas du gel ?

Vous devez cultiver votre cycas à l’abri des vents froids et en plein soleil. Vous pouvez planter votre plante à proximité d’un mur ou d’un bâtiment, pour que la chaleur emmagasiné par la pierre durant la journée, soit restituée au cours de la nuit.

Un sol bien drainant est aussi important, car l’humidité augmente la fragilité du cycas au gel.

Si vous craignez que votre plante gèle, vous pouvez la protéger avec un voile d’hivernage. La taille d’un cycas est généralement inférieure à deux mètres de hauteur, ce qui rend la pose d’un voile d’hivernage facile.

Enfin, ne plantez pas une plante de trop petite taille, car elle est alors plus sensible au froid. Préférez un sujet dont le tronc est d’au moins 20 centimètres de diamètre.

Pour résumer

Les cycas sont des plantes que l’on trouve fréquemment dans les jardins du sud-est de la France. Mais de nombreux jardiniers tentent leur acclimatation dans d’autres régions moins hospitalières pour les plantes subtropicales. Si vous avez peur de voir votre cycas gelé, protégez-le avec un voile d’hivernage.

Mais n’oubliez pas que vos succès dans la culture des cycas dépend de l’espèce que vous choisissez et de la qualité des soins donnés.

1 commentaire

Les commentaires sont fermés.