Quel engrais choisir pour un cycas ?

Les cycas sont des plantes qui ressemble à des palmiers, mais qui sont plus proches des conifères par leurs liens de parenté. Si vous cultivez un cycas en pot ou en pleine terre, vous constaterez qu’il s’agit d’une plante robuste, quoique de croissance assez lente. Mais l’apport d’engrais peut aider un cycas à pousser plus vite et à garder ses feuilles bien vertes. Cet article vous conseil sur le type d’engrais à choisir pour un cycas. Nous vous souhaitons une bonne lecture.

À quoi sert l’engrais pour une plante ?

L’engrais apporte des éléments minéraux facilement assimilable par la plante et plus particulièrement de l’azote, du phosphore et du potassium. Ces éléments ont besoin d’être apporté lorsque le sol est trop pauvre pour en libérer. Et les besoins d’une plante vont dépendre de la saison et de son développement.

Les cycas sont des plantes dont les origines sont très anciennes. Certains dinosaures se nourrissaient de leur feuillage. Les cycas ont donc traverser des périodes chaudes et d’autres plus froides. Leur survie à des changements climatiques brusques est due en partie à leur capacité de fixer l’azote de l’air. Ou plus exactement à développer une relation de symbiose avec des bactéries fixatrice d’azote.

On pourrait penser que les cycas n’ont pas besoin d’engrais azoté. Cela n’est pas exact pour autant. Les plantes apprécient les sols qui en contiennent suffisamment.

L’apport en engrais riche en azote permet de garder le feuillage des plantes bien vert. Car il arrive parfois que les feuilles d’un cycas jaunissent. La fertilisation permet de corriger ce problème esthétique.

Quel type d’engrais choisir pour un cycas ?

Les cycas sont des besoins en azote importants. Il est préférable de trouver dans le commerce des préparation qui en apportent suffisamment. Pour le savoir reportez vous à la formulation de l’engrais. Les lettres N, P et K présentent le rapport respectif en azote (N), en phosphore (P) et en potassium (K).

Par contre, les cycas apprécient une restitution progressive de l’engrais. On s’orientera vers des engrais à libération lente. C’est le cas par exemple de la gamme Osmocote©.

Si vous êtes fervent utilisateur d’engrais naturel, nous vous conseillons d’apporter de l’engrais à base de fumier de cheval. Les granulés à base de sang séché et de corne torréfiée conviennent bien.

Vous pouvez aussi maintenir un paillage à la base de votre plante. Celui-ci se présente comme une couche de 5 à 10 centimètres de paille, de foin ou de BRF. En ce décomposant, ce paillage va stimuler la vie microbienne du sol et le développement des bactéries qui fixent l’azote de l’air. Au final, toutes les plantes profitent de cette activité microbienne.

L’engrais Solabiol pour palmiers est également adapté à la fertilisation des cycas et autres plantes méditerranéennes.

Sous forme de granulés à dégradation lente, cet engrais est riche en azote et en potassium.

Quand faut-il apporter de l’engrais ?

Les cycas sont des plantes qui se développent lentement. C’est seulement après plusieurs années, qu’une jeune plante va former un tronc, que le spécialistes nomment stipe. La pousse se produit en fin de printemps par la sortie d’une série de feuilles.

En région tempérée et dans de bonnes conditions de culture (exposition ensoleillée, chaleur estivale et apports d’engrais), un cycas en pleine terre produit chaque année une couronne de feuilles. Mais dans des régions tropicales, deux couronnes peuvent être produites chaque année.

L’apport d’engrais se fera quelques semaine avant la sortie des feuilles. Puisque celle-ci ne peut se deviner, il faut apporter l’engrais au mois d’avril. On pourra effectuer un second apport – moins important que le premier – au mois de juillet.

Les cultivateurs de cycas observent souvent que l’apport d’engrais stimule la production des feuilles. Et qu’il débloque certaines plantes qui ne poussait plus depuis plus d’une saison.

Le paillage peut être apporté en été. Il permet de réduire le desséchement de la terre au pied de la plante. Mais il est préférable de ne pas le mettre en place avant l’apport de l’engrais. Car en se dégradant, le paillage va créer un faim d’azote. C’est-à-dire que les bactéries et autres microorganismes qui dégradent la matière organique vont s’emparer de l’azote pour soutenir leur effort.

Pour en savoir plus

Si vous souhaitez en savoir plus sur la culture des cycas, nous vous conseillons de consulter les pages suivantes :

Ces trois espèces sont les plus robustes pour une culture en climat tempéré. Cycas revoluta se trouve régulièrement en vente en jardinerie. Pour obtenir les deux autres espèces, vous devrez vous orienter vers des pépiniéristes spécialisés.