Des cycas en pleine terre : est-ce possible ?

Les cycas sont des plantes que l’on retrouve souvent dans les jardins exotiques. Toutefois, peu d’espèces sont suffisamment résistantes au gel pour être cultivées en plein terre sous un climat tempéré. Et dans ce cas, l’acclimatation n’est possible que dans les régions où les températures négatives sont rares, de courte durée et de faible intensité. Cet article se propose de vous en dire plus sur la culture des cycas en pleine terre. Bon lecture.

Quels sont les besoins des cycas en pleine terre ?

Les cycas sont des plantes de culture simple, notamment pour les sujets qui ont formé un stipe de plus de vingt centimètres de diamètre. Les plus jeunes plantes sont un peu moins tolérantes aux erreurs de culture. Mieux vaut donc acheter un cycas assez gros, si l’on souhaite le planter dans son jardin.

Cycas revoluta
Cycas revoluta cultivé en pleine terre au Jardin du Rayol

Les cycas ont besoin d’eau en été

Pour résumer les besoins de ces plantes, vous rencontrerez du succès avec la plupart des espèces, si vous leur apportez de l’eau durant leur période de croissance. C’est-à-dire du mois de mai au mois de septembre.

L’exposition doit être ensoleillée

La plupart des espèces demandent ou supportent une exposition plein soleil tout au long de l’année. C’est particulièrement le cas de Cycas revoluta.

Mais faites attention si vous achetez une plante cultivée sous serre. Le passage en extérieur peut provoquer la brûlure des feuilles. Une période de transition de deux semaines est nécessaire. Durant ce temps, la plante sera placée à la mi-ombre.

Le sol est drainant

Enfin, tous les cycas ont besoin d’un sol drainant. L’eau doit pouvoir s’infiltrer rapidement. Dans le cas contraire, les racines peuvent pourrir. Ce qui provoque la perte de la plante.

Les cycas préfèrent un pH neutre ou légèrement acide. Les sols calcaires sont tolérés si le jardinier incorpore suffisamment de matière organique.

L’ajout de matière organique à la plantation est nécessaire lorsque le sol est trop argileux ou trip pauvre. On pourra ajouter un paillage en surface. La paille ou le BRF en se décomposant stimuleront la vie micro-organique du sol et l’amélioration de sa structure.

Les cycas entretiennent des relations de symbioses avec des bactéries au niveau de leurs racines. Ces bactéries fixent l’azote de l’air. Mais les plantes apprécient également une fertilisation une ou deux fois par an.

Lorsqu’un sol ne plait pas à une plante, celle-ci le signale par un jaunissement de son feuillage. Pour obtenir plus d’information sur ce problème, consultez notre article.

Quelle est la résistance des cycas au froid ?

Le facteur limitant la culture des cycas en pleine terre est leur résistance aux températures négatives. Quasiment toutes les espèces du genre Cycas supportent zéro degrés Celsius. Et beaucoup tolèrent de faibles gelées. Mais en dessous de -5°C, le nombre des espèces rustique est réduit.

Si vous souhaitez vous lancer dans la collection des cycas, nous vous conseillons de protéger vos plantes durant l’hiver. La culture en pot permet de garder hors gel les plantes. Mais la taille des plantes matures peut rendre difficile leur déplacement. La culture des plantes sous abri les rend aussi plus susceptible aux parasites et notamment aux cochenilles.

La taille des plantes rend possible la mise en place protection. Il faut toutefois être bricoleur pour confectionner des protections résistantes au vent qui resteront ainsi en place et protégeront efficacement vos plantes.

Quelles sont les espèces les plus résistantes en climat tempéré ?

Les espèces du genre Cycas les plus rustiques sous un climat tempéré sont originaires des régions subtropicales d’Asie. Il s’agit de :

Il existe aussi d’autres Cycadales qui peuvent être cultivées aux côtés de ces cycas. Vous trouverez quelques informations en consultant les fiches du genre Encephalartos, du genre Dioon et du genre Macrozamia.

Pour en savoir plus sur la rusticité et la culture des cycas en pleine terre, inscrivez-vous au forum des Fous de Palmiers. Vous entrerez en contact avec des jardiniers de votre région et obtiendrez des conseils personnalisés.

1 commentaire

Les commentaires sont fermés.