Cactus qui jaunit : que faire ?

Votre cactus jaunit et vous vous inquiétez de son état ? Vous avez raison se vous questionner. En effet, les cactus sont des plantes succulentes qui présentent des colorations de leur épiderme généralement vertes ou bien bleutées. Il existe aussi des formes horticoles panachées. C’est-à-dire qui alternent des zones vertes et des zones sans pigment. Mais rares sont les cactus jaunes. Et cela est généralement signe de mauvaises conditions de culture. Peut-être n’est-il pas trop tard. Nous vous en disons plus dans cet article.

Certaines variétés et cultivars produisent peu de chlorophylle et sont normalement jaunes. Source photographique : Pixabay.

Le cactus jaunit car il est trop arrosé

Un cactus est une plante succulente adaptée à l’irrégularité des pluies. Pour survivre dans des régions désertiques son système racine s’est adapter à capter l’humidité. Mais inversement, le cactus supporte très mal l’excès d’eau. C’est d’ailleurs la première cause de mort d’un cactus.

Il faut vérifier que les racines sont bien vivante. Car dans un sol gorgé d’eau, le système racinaire s’asphyxie et peut mourir. Les racines mortes sont brunes ou noires. Les racines vivantes et en bonne santé sont blanches.

Si les racines sont mortes, il faut donc les sectionner et laisser la base de la plante sécher, mais sans la placer en plein soleil. Si la plante n’a pas trop souffert, elle n’est pas pourri et de nouvelles racines seront produites après mise en pot. Pour éviter la stagnation de l’eau, il faut utiliser un pot dont le fond est percé et ne pas laisser de coupelle qui garde l’eau d’arrosage.

La qualité du substrat est importante. Le sol doit être minéral et drainant. Beaucoup de plantes succulentes vendues en jardinerie sont cultivées dans de la tourbe. Ce sol n’est pas idéal et mieux vaut rempoter les spécimens dans une terre à cactus.

Le cactus n’a pas assez de lumière

La plupart des cactus – comme beaucoup de plantes succulentes – sont des plantes qui poussent dans des lieux ouverts et qui supportent le plein soleil. Leur épiderme est prévu pour résister à une exposition ensoleillée et beaucoup de cactées produisent beaucoup d’épines ou des poils pour éviter les coups de soleil.

Lorsqu’un cactus est cultivé en intérieur, il va s’étioler. C’est-à-dire qu’il va s’allonger de façon trop importante. C’est une réaction pour aller chercher plus haut la lumière du soleil. On assiste alors à une décoloration de l’épiderme et le cactus jaunit.

Si vous cultivez un cactus dans l’intérieur de votre habitat, il va souffrir de ce manque de lumière. Vous devez le placer à la belle saison à l’extérieur. Mais attention de ne pas passer de l’ombre au plein soleil trop rapidement. Car une plante non habituée peut subir un coup de soleil. Son épiderme peut bruler et dans les cas les plus graves, la plante peut mourir.

La plante manque d’engrais

Un cactus qui jaunit peut aussi manquer de fertilisant. C’est possible pour les plantes qui sont cultivées depuis plusieurs années dans un pot. Après quelques saisons, la terre contenue par le pot va perdre ses éléments fertilisants. Une partie sera absorbée par les racines de la plante. Une autre part va être lessivée par les arrosages.

Si votre cactus ne présente pas de signe de pourriture des racines, il faut envisager que la terre est trop pauvre. Un rempotage est bienvenu. Consultez à ce propos nos conseils pour ne pas vous piquer en rempotant votre cactus. Le rempotage est conseillé après deux ou trois ans de culture.

Il est aussi possible de donner un engrais à vos cactées qui manque de minéraux et de matières organiques. Il existe des engrais pour cactus qui sont parfaitement adapté à l’usage. Mais l’on peut aussi employer un engrais liquide ou en granulés qui contiendra peu d’azote, mais plus de potassium et de magnésium.