Yucca treculeana

Ce yucca est une plante exotique assez peu cultivée. C’est un tort, car Yucca treculeana est assez vigoureux et une plante devient en quelques années un sujet massif.

Ses longues feuilles rigides se terminent par un aiguillon dangereux. Il faut donc s’en approcher avec prudence et ne pas le planter à proximité d’un passage. Il est préférable de couper les pointe avec un sécateur au moins deux fois par an, pour ne pas prendre de risque inutile. Cette taille n’affecte pas la plante.

Comment reconnaître Yucca treculeana ?

Yucca treculeana forme des spécimens qui portent généralement qu’une unique rosette de longues feuilles vertes. Celles-ci ont une forme de gouttière profonde. La plante est massive et forme assez rapidement un stipe. Les sujets en culture peuvent atteindre plus de 3 mètres en quelques années.

Yucca treculeana
Yucca treculeana au Jardin zoologique tropical, fin avril 2021.

La floraison assez spectaculaire est l’une des premières dans les jardins de yuccas. Elle se produit dès mars ou avril. L’inflorescence est dense et ne dépasse par la rosette. Les fleurs sont blanches et un Yucca treculeana en floraison est particulièrement spectaculaire.

Quelle est la résistance au froid de cette espèce ?

Yucca treculeana semble suffisamment rustique pour être cultivée dans la plupart des régions de plaines d’Europe de l’Ouest. Son comportement est bon, même si les hivers sont pluvieux. Ce qui n’est pas la règle chez les xérophytes qui craignent souvent l’humidité hivernale.

yucca treculeana canaliculata
Groupe de Yucca treculeana var canaliculata à Hyères-les-Palmiers, début mai 2022.

On peut donc compter sur une résistance totale jusqu’à -20°C. Bien entendu, la durée de l’épisode froid est un facteur dans la rusticité d’une plante. L’exposition aux vents dominants d’hiver et au soleil doivent aussi être prises en compte. Le jardinier doit toujours s’efforcer de trouver le meilleur emplacement pour ces plantes.

Comment cultiver Yucca treculeana ?

Yucca treculeana s’adapte facilement à la nature du terrain. Mais il convient d’adopter un mode de culture propre aux plantes succulentes et autres xerophytes. On plantera des spécimens sur un sol drainant et en situation ensoleillée. Ce n’est que dans de bonnes conditions de culture que cette plante est de croissance vigoureuse.

L’entretien des plantes est minimal. Un arrosage par semaine en été permet de garder des plantes en végétation et de favoriser la pousse. Mais ces yuccas peuvent aussi survivre sans irrigation. Pour garder les plantes dans leur plus bel aspect, il est recommandé de couper les inflorescence fanées et de tailler les feuilles sèches.