Yucca rostrata

Yucca rostrata

Yucca rostrata est originaire du Texas et du nord du Mexique. Ce yucca est une espèce qui appartient à la famille des Asparagacées, mais était précédemment classée dans l’ancienne famille des Agavacées. Il s’agit d’une espèce rustique qui est appréciée par les amateurs de succulentes et de jardins exotiques. Rare par le passé, le yucca bleu du Mexique est maintenant plus facile à trouver dans les jardineries et chez les pépiniéristes spécialisés.

L’essentiel en vidéo

Voici une introduction vidéo sur le yucca bleu du Mexique (Yucca rostrata), son origine, sa culture et son utilisation dans les jardins en région tempérée :

Comment reconnaître Yucca rostrata ?

Yucca rostrata est une plante qui forme un stipe de plusieurs mètres de hauteur. Ce stipe peut se ramifier chez les sujets les plus hauts, mais bien souvent les plantes restent solitaires et de forment pas de rejet à leur base.

Les feuilles sont rigides et se terminent par un aiguillon. Sans être aussi dangereux que certaines espèces de yuccas, il est toutefois préférable de ne pas planter un Yucca rostrata à proximité des voies de passages et des aires fréquentées par les enfants.

L’aspect esthétique de cette espèce repose sur la couleur bleutée de ses feuilles. Celle-ci est due à une couche de cire qui permet de protéger le feuillage du soleil intense. C’est d’ailleurs chez les plantes les plus exposées à la lumière directe du soleil que l’on observe la couleur bleutée la plus intense.

Quelques espèces peuvent être confondues avec le yucca bleu du Mexique. Il s’agit en particulier de Yucca thompsoniana, de Yucca rigida et de Yucca linearifolia. Mais un examen du feuillage permet de lever le doute.

Quelle est la rusticité chez cette espèce ?

Originaire du nord-est du Mexique et de l’État du Texas, Yucca rostrata est une espèce assez résistante au froid, pour que l’on puisse la cultiver dans toutes les régions de plaines et de basses montagnes en France.

Plus que le froid, c’est l’humidité qui est l’ennemie du yucca bleu du Mexique. Il faut donc offrir à cette espèce un sol drainant et une exposition ensoleillée. Dans des conditions optimales de culture, Yucca rostrata est capable de survivre à des températures de -20 °C et à des journées sans dégel. Les chutes de neige ne posent pas de problème pour le yucca bleu du Mexique.

Sa rusticité importante et son aspect esthétique explique comme une évidence l’engouement autour de cette espèce. Assez rare en culture au début des années 2000, il a été abondamment importé et est maintenant multiplier en Europe. Il est souvent utilisé par les paysagistes dans les jardins privés et dans les espaces verts.

Comment planter et entretenir Yucca rostrata ?

Les besoins de Yucca rostrata

Yucca rostrata est une plante xérophyte et qui apprécie les expositions ensoleillées. Il faut donc le planter dans un endroit du jardin où il trouvera :

  • un sol minéral drainant
  • le plein soleil durant une grande partie de la journée
  • peu de concurrence des racines des arbres

Bien souvent, les sols de nos jardins contiennent beaucoup d’argile. Celle-ci freine la circulation de l’eau, jusqu’à la retenir. Pour éviter ce phénomène, il faut constituer des buttes de terre. La différence de niveau permet d’améliorer le drainage. En incorporant des pierres, on peut former des rocailles très esthétiques.

Précautions à la plantation

On plantera ces yuccas sur ces monticules. On pourra les associer à des nolines, à des oponces et à d’autres plantes succulentes rustiques.

Les racines du yucca bleu du Mexique sont fragiles. Et l’on doit prendre quelques précautions lorsqu’on plante un spécimen dont la motte est lourde. Le mieux est de découper le pot en plastique en commençant par le fond.

On place la motte dans le trou de plantation dont la profondeur sera égale à la hauteur de la motte. Puis, on découpe le reste du pot pour pouvoir l’évacuer. On rebouche le trou avec de la terre. Il ne faudra pas tasser au pied, comme cela se fait parfois.

Pour les grands sujets de Yucca rostrata ou si l’enracinement de la plante est insuffisant, vous devez prévoir un solide tuteur. Un piquet métallique fera l’affaire. Il reste en place pendant au moins une année. Mais certains jardiniers préfèrent garder ce tuteur, pour que leur plante résiste aux rafales de vent.

Culture du Yucca rostrata en pot

Il est aussi possible de cultiver un yucca bleu du Mexique dans un pot ou mieux dans une grande jardinière. Le contenant doit être suffisamment lourd pour ne pas voir la plante se renverser avec le vent. Il faut aussi qu’il offre le plus gros volume de terre possible pour que le yucca y trouve tous les éléments nutritifs nécessaires à sa croissance.

Les soins à apporter

Yucca rostrata est une plante robuste qui n’a pas besoin de beaucoup d’attention de la part de son jardinier. Il s’agit d’une espèce de premier choix pour ceux qui ne pensent pas avoir la main verte ou qui sont souvent absents.

L’arrosage

Le yucca bleu du Mexique est originaire de régions arides. Il est donc capable de survivre à de longues périodes sans pluie. On peut donc garder dans son jardin un Yucca rostrata sans jamais l’arroser.

Toutefois, les plantes apprécient un peu de fraicheur en été. En les arrosant une fois par semaine en juillet et en août, on accélère leur croissance. Mais si vous devez partir en vacances, ne vous inquiétez pas.

La fertilisation

À moins que l’on cultive ce yucca en pot, il n’est pas nécessaire d’apporter de l’engrais. Si vous insistez pour le faire, divisez par deux la dose conseillée par le fabricant. Choisissez de préférence un engrais à libération lente à base de sang séché ou de corne torréfiée.

La taille

Les feuilles de ce yucca vivent une année ou plus, avant de sécher. Lorsqu’elles meurent, elles restent fixées au stipe de la plante et constituent un manteau. Les jardiniers parlent parfois de juppe.

Certains préfèrent les yuccas bien taillés, d’autres apprécient les plantes dont l’aspect est le plus naturel possible. Vous n’êtes pas obligé de couper les feuilles de votre yucca pour qu’il reste en bonne santé.

Le désherbage

C’est peut-être la seule précaution à prendre avec ce yucca, comme avec beaucoup d’espèces de plantes succulentes. Car les herbes peuvent maintenir à la base de la plante de l’humidité. Celle-ci est néfaste en hiver.

Il est donc conseillé de désherber la base des yuccas au moins deux fois par an. Il est préférable de pratiquer l’arrachage des herbes et de leur racines, plutôt que d’utiliser un produit herbicide.

Pour rendre cette opération moins longue et moins difficile, on peut couvrir la surface de la rocaille ou au moins le mètre qui entoure la base du yucca, car un paillage minéral.

Une couche de 2 à 5 centimètres de pouzzolane est parfaite pour constituer un paillis minéral. C’est une roche volcanique concassée que l’on trouve facilement dans les jardineries et chez les vendeurs de matériaux. On peut aussi choisir de l’ardoise ou du schiste.

Les parasites

Yucca rostrata connait peu d’ennemis dans nos jardins. Le principal problème provient de la pourriture des racines ou de la base de la plante. Cela peut arriver chez les plantes non racinées achetées chez des importateurs. Il est donc préférable d’acquérir une plante cultivée en Europe et non pas un spécimen issu de l’arrachage dans son milieu naturel. Car ces yuccas ont souvent des difficultés pour reformer un système racinaire.

Yucca rostrata est parfois touché par les araignées rouges, que l’on nomme aussi tétranyques tisserands. Ces petits acariens piquent les feuilles et provoquent le dessèchement du feuillage. Lorsque les premiers signes apparaissent (jaunissement des feuilles), il faut inspecter le feuillage. La présence d’une fine toile à la base des feuilles confirme l’infestation. On peut aussi voir les acariens rouges ou jaune qui s’y déplacent. Le meilleur traitement pour détruire ces parasites revient à arroser abondamment le feuillage avec un jet d’eau. Car ces acariens n’apprécient pas l’humidité. On doit opérer tous les jours cette opération pendant une semaine pour éliminer les acariens.

Le yucca bleu du Mexique est parfois concerné par les attaques d’insectes piqueurs, comme les pucerons et les cochenilles. Ces insectes sont plus fréquents sur les plantes cultivées en serre. Les pucerons se retrouvent généralement sur les inflorescences. Ils viennent y prélever la sève de la plante et excrètent une grande quantité de miellat. Pour vous débarrasser des pucerons, vous pouvez utiliser un jet d’eau. Ceci évite d’employer un insecticide qui sera toxique pour les abeilles attirées par le miellat.

Enfin, il faut mentionner la présence du charançon de l’agave dans les jardins du sud-est de la France. Bien que Yucca rostrata soit assez peu attaqué par cet insecte, il faut signaler que des plantes ont été tuées par ce ravageur.

Comment multiplier le yucca bleu du Mexique ?

La multiplication du yucca bleu du Mexique tient seulement par le semis. Bien que la multiplication in-vitro soit parfois pratiquée. On ne peut pas diviser les plantes par bouturage, comme cela se fait avec de nombreuses espèces de yuccas, tels que Yucca aloifolia et Yucca gigantea.

Qualité des semences

Pour trouver des graines de yucca bleu du Mexique, le plus simple est de chercher sur internet un commerce spécialisé. Le sérieux de ce fournisseur est important pour être certain d’acheter la bonne espèce, mais aussi pour obtenir des graines dont le taux de germination est important.

Germination des graines

Le semis des graines se fait au printemps ou au début de l’été. Les graines peuvent être trempées dans de l’eau pendant 24 heures ou 48 heures, avant d’être placées dans le substrat. Il ne faut pas enterrer profondément ces graines. On peut les recouvrir seulement de quelques millimètres de sable grossier.

Le substrat de semis est constitué de terreau tamisé (2/3) et de sable (1/3). Pour gagner du temps, on peut utiliser un mélange de terreau pour semis, vendu en jardinerie.

Le substrat doit être maintenu humide, mais pas détrempé. On ne placera pas les pots en plein soleil pour éviter que la terre se sèche trop vite et que la chaleur tue les graines en germination. Une mini-serre pour le semis est parfaite pour la germination des graines de Yucca rostrata.

Repiquage des plantules

Après quelques semaines, les graines germent et les plantules présentent leur première feuille. Elles ressemblent à des brins d’herbes. D’ailleurs, les yuccas sont des monocotylèdones, comme les graminées.

Le repiquage des plantules se fera durant l’été ou au printemps suivant. C’est une étape délicate et beaucoup de plantes meurent à ce stade si l’on ne prend pas de précaution. Leur unique racine pivot est très fragile. Et il ne faut pas la casser.

Pour résumer

Si vous souhaitez intégrer dans votre jardin une plante exotique, mais que vous ne pouvez pas accorder beaucoup de temps à son entretien, ni l’arroser souvent, n’hésitez plus ! Yucca rostrata est une espèce facile et parfaitement rustique dans la plupart des régions de France. Seules les régions de moyenne et haute montagne ne pourront pas la recevoir.

Pour réussir la culture du Yucca rostrata, vous devez offrir à votre plante un sol drainant et une exposition ensoleillée toute l’année. Très peu d’attention est nécessaire, sauf le désherbage deux fois par an autour de la plante.

Nous espérons que cette page vous aura renseigné sur les besoins du Yucca rostrata. N’hésitez pas à la partager sur les réseaux sociaux. Nous sommes certains que vos amis apprécieront d’en savoir plus sur cette plante exotique.