Yucca linearifolia

Yucca linearifolia est l’une des plus belles espèces du genre Yucca. Bien que cette remarque est simplement subjective, l’aspect du Yucca linearifolia met d’accord aussi bien les passionnés de botanique que les spectateurs néophytes. C’est d’autant plus avantageux que sa rusticité lui permet de trouver une place dans la plupart des jardins des régions tempérées.

Comment identifier cette espèce ?

Yucca linearifolia est souvent confondu avec Yucca rostrata. Les couronnes sont chez ces deux espèces composées d’un grand nombre de feuilles étroites. Mais la coloration du feuillage de Y. linearifolia est moins bleutée.

La section de la feuille est plus épaisse que celle de Yucca rostrata. On peut dire que Yucca linearifolia est davantage succulent.

Grand exemplaire de Yucca linearifolia qui à développer plusieurs rosettes et porte plusieurs hampes florales.

Quelle est la résistance au froid de Yucca linearifolia ?

Il est en effet suffisamment résistant au froid et à l’humidité hivernale pour être cultivé aussi bien le long de la côté méditerranéenne, en façade atlantique, mais aussi à l’intérieur du pays, comme en région parisienne ou dans la région lyonnaise.

Cette espèce résiste bien aux hivers humides, mais il est prudent de l’installer sur un substrat drainant et à un emplacement bien exposé du soleil. La neige ne pose pas non plus de problème pour cette espèce.

Yucca linearifolia au Jardin zoologique tropical à La Londe-les-Maures, dans le département du Var.

Comment cultiver ce yucca ?

Yucca linearifolia est une espèce de culture facile. Contrairement à Yucca rostrata, sa reprise à partir de sujets non racinés est facile, pour ne pas dire quasi certaine.

Ce yucca trouvera sa place sur une rocaille bien exposée et sur un substrat drainant, même si sa vigueur pourrait permettre sa culture sur des sols plus lourds.