Le genre Cyathea

Le genre Cyathea rassemble de nombreuses espèces de fougères arborescentes. Ces espèces ornementales de la famille des Cyatheacées se retrouvent dans toutes les zones tropicales et subtropicales humides du monde. Elles sont souvent de croissance rapide et peuvent atteindre de grandes dimensions.

Culture du genre Cyathea

Les fougères du genre Cyathea demandent une ambiance humide tout au long de l’année. Ainsi dans les régions méditerranéennes, ces espèces doivent subir chaque année deux saisons compliquées : l’hiver et l’été.

En Europe, la culture des fougères arborescentes est plus simple pour les régions soumises à l’influence atlantique. La sécheresse estivale et les hivers froids sont les éléments qui limitent l’usage de ces plantes ornementales partout ailleurs.

Les côtés occidentales de l’Irlande, d’Angleterre, de Bretagne et de Galice conviennent davantage à la culture des fougères arborescentes que la Provence et la Côté d’Azur. Rappelons l’adage : “Si l’on ne peut cultiver un cycas, plantons une fougères”. L’inverse est aussi vrai.

Néanmoins, il est possible de cultiver ces fougères en pot et de les rentrer en intérieur, lorsque les conditions extérieures ne sont plus favorables. Ce traitement permet de constituer une collection de nombreuses espèces.

Quelles maladies affectent les fougères arborescentes ?

Les fougères arborescentes rencontrent peu de problèmes autres que la sécheresse et le gel. Ces plantes descendantes d’une très ancienne lignée sont rarement touchées par les parasites. Mais sous serre ou en intérieur, il n’est pas rare que les cochenilles farineuses s’attaquent aux feuillages.

Plusieurs produits insecticides permettent de résoudre le problème. Mais il est plus simple et moins dangereux pour sa santé et l’environnement de placer les plantes affectées à l’extérieur. La pluie et les mouvements d’air permettent souvent de résoudre la situation.

Principales espèces cultivées

Plusieurs espèces sont maintenant classées dans le genre Alsophila. Pour faciliter les recherches sur internet, nous gardons les noms scientifiques les plus souvent employés par les horticulteurs et les jardiniers.